Réunion Bulles Discussion Travail D'équipe Entreprise

Le moodboard : un concept dont la raison d’être est de grouper toutes les idées destinées à la conception d’un film d’animation visuelle.

Cet outil est un incontournable pour collecter le maximum d’informations qui seront utilisées lors de l’élaboration d’un scénario vidéo. Le moodboard sert en effet à regrouper tous les éléments en un seul endroit pour pouvoir ainsi s’en servir au bon moment.

L’objectif étant d’améliorer l’identité visuelle d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise.

Le moodboard : kézako

Imaginez ranger vos idées comme ranger vos dossiers sur les étagères. C’est à peu près l’utilité du moodboard.

C’est une technique consistant à collecter les informations ou objets, les textes, les visuels et tout autre outil en vue d’un film d’animation visuelle. En d’autres termes, vous regroupez les matières premières de votre future production dans un endroit adapté.

Une inspiration soudaine ? Ne la perdez pas de vue, et mettez-la de côté dans votre moodboard pour l’exploiter le moment venu. Traduit mot à mot par « tableau d’humeur », c’est dans le moodboard que vous laissez libre cours à votre créativité.

D’ailleurs, cette méthode de travail vous sera d’une grande utilité pour la mise au point d’une illustration destinée à mettre en avant votre identité visuelle et ainsi améliorer votre positionnement dans l’esprit de vos clients et vos prospects.

Optimiser l’utilisation du moodboard pour la réalisation du projet vidéo ?

Vous avez décidé d’impliquer tous vos collaborateurs dans la réalisation d’un film d’animation pour séduire davantage de prospects et fidéliser vos clients ?

Dans ce cas, il n’y a rien de mieux comme outil de communication que le moodboard. Les idées fusent de parts et d’autres de votre équipe. Et chaque idée est une brique pour la construction de votre création visuelle finale. N’en négligez aucune. Dans ce cas, prévoyez de mettre en place un moodboard pour tout noter et tout archiver.

Pour l’exploiter à vos fins, gardez 3 étapes à l’esprit :

  • Le tri intelligent.
  • La ligne directrice du moodboard.
  • La présentation de l’idée finale et finalisée.

Expliqué autrement, le moodboard vous servira de guide pour la conception et la direction artistique de votre vidéo.

Tous les éléments enregistrés vous seront utiles, tôt ou tard avant de finaliser votre concept vidéo. Car quel que soit l’objet de votre activité, sachez que chaque effort vaut son pesant d’or et qu’aucune idée n’est jamais de trop dans l’élaboration du story-board.

Le moodboard est ultra flexible et impersonnel. Tout le monde peut participer pour enrichir sa composition. Le département marketing a bien entendu son mot à dire. Mais il doit permettre à tous les collaborateurs de contribuer à la réalisation de l’objectif commun : renforcer l’identité visuelle de la marque. Aussi, au lieu de tout noter par écrit ou d’abuser d’un groupware, optez donc pour le moodboard, plus souple et plus fun.

À l’image d’un « brainstorming » permanent, le moodboard cumule un nombre inimaginable d’idées et d’outils. Une fois toutes les informations de la stratégie collectées, faites le tri. Par exemple, vous pourrez classer toutes les idées en trois groupes :

  • Par couleurs.
  • Par thématiques.
  • Etc.

Ensuite, affinez les catégories pour vous arrêter à l’essentiel, suivant la directive qui anime l’ensemble. Vous verrez que vous gagnerez du temps à organiser les prémices de votre vidéo dès le départ. Et qui dit gain de temps fait bien sûr référence à la rentabilité avant même que la maquette vidéo ne soit peaufinée.

Troisième étape : revenez à la directive principale de votre moodboard. Il peut bien sûr y en avoir plusieurs pour finalement vous mettre d’accord sur une ambiance graphique définitive. Pour des raisons d’harmonie, ne conservez que trois couleurs tout au plus. Veillez ensuite à ce que votre logo soit dans le bon format et la bonne dimension.

Le sound design fait également partie de l’ambiance graphique finale. C’est ce qui donnera le ton de l’animatique pour avoir la cote auprès des spectateurs. Voix off ou musique, vous déciderez de ce qui est le plus approprié pour améliorer votre image.

Faites attention car entre l’identité et l’image, il y a une (énorme) nuance. L’identité est ce que vous souhaitez que vos clients pensent de vous. L’image en revanche est ce qu’ils pensent vraiment de vous. Dans tous les cas, misez sur la légèreté et la détente, tout en restant dynamique pour garder l’attention des spectateurs.

Profiter de tous les avantages liés à l’utilisation préalable d’un moodboard

Maintenant que vous savez comment profiter au maximum de la disponibilité d’un moodboard, dites-vous bien qu’il existe plusieurs avantages à la clé 👌.

Pour la marque, la rentabilité de chaque démarche doit être au rendez-vous. Voilà pourquoi vos ressources humaines sont un réel atout. L’implication de tout un chacun, dans la stratégie communication et marketing, ne fera que renforcer la cohésion de l’équipe. En une phrase : le moodboard fait économiser de l’énergie.

Plusieurs têtes pensantes convergées vers un moodboard représentent la plus grande source d’inspiration. Apprenez de vos collaborateurs et de leur propre point de vue pour anticiper la réaction des spectateurs.

L’identité visuelle de votre entreprise doit également véhiculer tout le bien qu’ils ressentent à l’égard de l’entreprise, et par conséquent : leur sentiment d’appartenance à la marque.

Mieux qu’un espace de travail partagé , le moodboard facilite la communication en interne. Chaque collaborateur pourra apporter sa pierre à l’édifice. Si vous travaillez directement avec votre client, dans ce cas, le moodboard contiendra aussi bien ses idées que les vôtres. Économie garantie (de temps et d’argent) !

Impressionnez vos clients en leur présentant votre moodboard. Effectivement, si les clients sont souvent à cheval sur le délai d’exécution des travaux, ils ne sont jamais contre le fait de pouvoir suivre leur avancée en direct . Et le meilleur support reste le moodboard.

Vous remarquerez par ailleurs qu’une vidéo d’une minute vaut bien mieux qu’un article de 2 000 mots. C’est pourquoi un film d’animation visuelle doit comporter les bonnes illustrations saupoudrées de créativité pour booster l’identité visuelle.

Enfin, rappelez-vous qu’un moodboard est un concentré de matières brutes qu’il vous faudra affiner en permanence. Et ce, pour aboutir à une production à votre image ou à celle de votre client !

En savoir plus :

Vidéo motion design pour les entreprises : Corporate

Vidéo motion design produit/service : Promotionnelle

Vidéo motion design explicative : Tuto

Vidéo motion design formation : e-learning

D’autres articles qui pourraient vous intéresser !


Film d’animation : le processus de réalisation


Votre besoin

Exposez-nous votre besoin en création de vidéo

Vous avez une idée, un projet, une histoire à raconter ?
Nous posons alors quelques questions simples afin de cerner votre besoin (objectifs, cibles…)

Fini le syndrome de la page blanche ! Sur la base d’un brief, nous imaginons pour vous, l’histoire la plus impactante pour transmettre votre message.

Notre créativité

Mise en Image & Animation : Notre force de proposition

Une fois le projet d’écriture validé, place à la mise en image !

Nos motion designers : ces experts de la vidéo concoctent alors un story-board de qualité et hyper créatif. Votre motion doit capter l’attention de votre audience.

« Une vidéo réussie n’est pas celle que vous avez envie d’écrire, mais celle que votre cible a envie d’entendre ».

Un chef d'oeuvre

Livraison du chef-d’oeuvre : Prêt à décoller ?

Livraison du chef-d’oeuvre : Prêt à décoller ?

Une fois le storyboard validé, nous lançons la production : enregistrement voix off des comédiens & choix de l’habillage sonore. On peut stopper le chrono ⏱️ car votre vidéo est prête !

La vidéo motion design est à vous uniquement si elle vous plaît. Nous pouvons aussi vous apporter quelques conseils pour la diffuser sur de multiples canaux de communication.


Toutes nos réalisations dans notre portfolio

Nos vidéos sont classées par secteurs d’activités