Businessman Holding Up A Idea. Good Idea. Business Concept.

Dans la tendance motion design, le dynamisme, le jeu de contrastes et le look futuriste sont des impératifs.

Dorénavant, pour se différencier de ses concurrents, il faut mettre les bouchées doubles. Il existe, à cet effet, différentes méthodes à appliquer, allant de l’agencement des images au choix des couleurs de fond. Le tout, sans omettre les détails les plus basiques comme la typographie.

2D ou 3D : lequel choisir

Le graphisme en deux dimensions (2D) s’articule autour d’applications initialement développées à partir de techniques classiques de dessin, de typographie, d’impression et de cartographie. Le modèle bidimensionnel est privilégié pour obtenir un contrôle direct des images créées.

Le graphisme en 3D jongle pour sa part avec les formes et la profondeur. L’idée est de faire ressortir les prouesses de la technologie à travers les vidéos.

En général, les entreprises usent beaucoup de la présentation 3D pour cibler un public B2C avec un effet futuriste. L’objectif étant de donner à l’utilisateur l’impression de pouvoir toucher les images et saisir le produit présenté.

Pour un regard innovant, il est bien sûr possible de mixer les deux types d’infographie. Attention toutefois à ne pas trop en faire.

L’asymétrie dynamise une vidéo, l’asymétrie anoblit le produit

Tout comme l’infographie, la motion design offre deux types de visuel :

  • Symétrique ou axial.
  • Asymétrique.

La symétrie place le sujet au centre du visuel. On dit d’ailleurs que la composition symétrique « met en majesté » 👑

Cette méthode confère de la stabilité et un sentiment de sérieux au résultat. En d’autres termes, l’idée est d’anoblir l’ensemble. Ce genre d’arrangement infographique est d’ailleurs l’apanage de produits de luxe comme Dior.

Pour ce qui est de l’asymétrie, l’objectif est de surprendre la cible avec une répartition parfaitement imparfaite. Cet arrangement procure un effet dynamique, notamment dans le cadre d’un élément interactif. L’asymétrie est vivement recommandée pour « casser les codes ». Par conséquent, l’on mise sur le design asymétrique pour :

  • Un agencement plus vivant empli de contrastes.
  • Une mise en page plus « fun » pour réveiller l’audience.

Une disposition asymétrique nécessite toutefois du temps, mais en vaut largement la peine. Dans tous les cas, un design asymétrique contient nécessairement un point focal comme une zone blanche. Le rajout d’éléments en mouvement comme les flèches (et tout autre indicateur directionnel) n’est jamais de trop.

Le splash fait son effet

La création graphique contemporaine met l’accent sur la reproduction de l’effet « splash ». Derrière cette onomatopée révélatrice se cache une technique des plus plaisantes à voir. Il s’agit de la reproduction d’une surface liquide pour apporter une touche mystérieuse à la vidéo.

En règles générales, les effets « tourbillon » et « eau » servent de transition. Mais qu’importe, du moment que le design s’éloigne de la froideur des images statiques. D’ailleurs, « motion » signifie littéralement « mouvement » dans la langue de Shakespeare.

Mais au-delà de l’effet du « liquid motion », on retrouve les formes géométriques qui s’imbriquent. Spontanéité, simplicité et liberté sont les maîtres mots de la tendance vidéo à suivre.

Servir du snack content aux visiteurs

Comme son nom l’indique, le snack content est un contenu web qui se consomme/se lit comme des amuses-bouches. Autrement dit, le contenu doit être simple, clair et concis. Ces trois mots définissent parfaitement le profil d’un habillage snack capable de retenir l’attention de l’audience.

La qualité d’une vidéo se juge d’ailleurs sur sa durée : plus c’est court, mieux c’est ! Intermarché l’a démontré avec l’épisode « Les difficiles ». En revanche, on veillera à garantir qu’il s’agit d’un bon concentré d’informations pertinentes.

On fond littéralement devant la dextérité de la marque Butlers Chocolates à publier des messages craquants en quelques mots. Rien de mieux que le snack content pour une image innovante et un regard neuf sur une marque.

Un message, un mémo ? Place au storytelling et à l’interview

Le storytelling revient à utiliser une histoire pour véhiculer une information. Mais raconter une histoire est une chose, réussir un storytelling en est une autre. Pour le faire avec brio, on définit d’abord la cible. Ensuite, on cherche le bon ton, et enfin le langage approprié. Les marques Lego et Coca-Cola l’ont d’ailleurs compris !

En général, les parodies et l’humour sont accrocheurs. Mais au-delà d’une certaine limite, on frôle le ridicule. Pour en revenir au sujet de base, la réussite d’un storytelling, qu’il soit réel ou fictif, dépend de son authenticité et sa pertinence.

Il faut également que le public cible puisse s’identifier. Très important : ne pas oublier de véhiculer par la même occasion les valeurs défendues par la marque.

Les interviews ressemblent quelque peu au storytelling. En revanche, il s’agit de poser les bonnes questions et dans le bon ordre à l’intervenant. L’objectif est d’éveiller la curiosité de l’audience, et ainsi lui donner envie de poursuivre la vidéo.

Stopmotion : halte sur les idées reçues

La technique du stopmotion est toujours au goût du jour. « Old is gold » comme on dit. La preuve : le clip de la chanson My Drive Thru de Santogold.

Cette technique filmique consiste à défiler des paysages numériques, les uns après les autres, tout en donnant une impression de mouvement à l’ensemble. C’est comme feuilleter un roman photo, mais en vidéo 🎥.

Et l’idée est excellente pour se différencier de la masse. Le clip de Sia Breathe me est à visionner sans modération. Sa réalisation a nécessité pas moins de 2 500 polaroids !

L’effet glitch pour le pitch

« Glitch » résonne dans les oreilles comme une sorte de fracas de verre. Et ce n’est pas totalement faux. Cette (autre) onomatopée fait référence à une défaillance électronique sur les images diffusées par ce bon vieux moniteur télé.

Depuis son grand retour en 2017, l’effet glitch en a brisé des cœurs. Employé pour déstructurer une vidéo ou une image, il apporte cette petite dose de surprises à une audience concentrée. En somme, l’objectif est de sortir de la routine le temps d’une vidéo.

Le minimalisme à l’ordre du toujours

« Less is more » 👌, martèlent les grands marketeurs. En misant un maximum sur le minimalisme, on émet un contenu épuré, débarrassé de toutes fioritures. On ne garde que le meilleur. Plus minimaliste que Porsche et Maif , on ne peut faire mieux !

En d’autres termes, on évite l’encombrement de l’espace où l’attention de l’audience est requise. En résumé, on garde l’essentiel.

Pour cela, on soigne la typographie en choisissant des polices élégantes et sobres. Effectivement, le design vidéo implique désormais de mettre en avant les textes. Par conséquent, ils prennent une part active dans le message qu’on souhaite transmettre, au-delà des couleurs et de la disposition des éléments.

Et pour clore en beauté, zoom sur les couleurs. En 2019, Pantone annonce la couleur à travers le Living Coral. En 2020, on célèbre le Classic blue. Elégant, intemporel et immuable, il rejoint le minimalisme. Evoquant aussi bien le bleu marine de l’océan que le bleu ciel du firmament, il invite l’audience à élargir leur champ de vision et de réflexion.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser !


Vidéo et film d’animation : le processus de réalisation


Votre besoin

Exposez-nous votre besoin en création de vidéo

Vous avez une idée, un projet, une histoire à raconter ?

🃏 Bonne pioche, vous n’avez qu’à nous contacter ! Nous posons alors quelques questions simples afin de cerner votre besoin.

Notre créativité

La créativité se met
en marche

Sur la base d’un brief, les scénaristes de notre agence motion design se positionnent en cible et écrivent une histoire sur mesure, qui répond aux besoins de votre cible. Ils passent ensuite le relais aux motion designers : ces experts de la vidéo concoctent alors un story-board de qualité et hyper créatif. « Une vidéo réussie n’est pas celle que vous avez envie d’écrire, mais celle que votre cible a envie d’entendre ».

Un chef d'oeuvre

Livraison du chef-d’oeuvre


On peut stopper le chrono ⏱️car votre vidéo est prête !

Et surprise du chef : la vidéo marketing est à vous uniquement si elle vous plaît. Nous pouvons aussi vous apporter quelques conseils pour la diffuser sur de multiples canaux de communication.


Toutes nos réalisations dans notre portfolio

Nos vidéos sont classées par secteurs d’activités